Eglise Saint Sauveur

Manosque

Description

Moins ancienne que l'église Notre-Dame de Romigier, l'église Saint-Sauveur de Manosque donne sur la place ombragée du même nom, laquelle est agrémentée d’une fontaine en fonte ornée de quatre cygnes. De style roman et gothique, ceci étant expliqué par cela, elle fut édifiée dès la fin du xiie siècle et jusqu’au xive siècle. Consacrée en 1372 par l’évêque Ranulphe de Gorse, neveu du pape Innocent VI, elle fut toutefois ouverte au culte dès 1250.

Elle est flanquée d’un clocher-tour carré surmonté d’un élégant campanile de ferronnerie, un des plus anciens et des plus beaux de Provence. Ce chef d’œuvre, monté et assemblé sans aucune soudure, fut réalisé en 1725 par un forgeron de Valensole, Guillaume Bounard, natif de Rians, pour la tour de l’horloge sise autrefois sur cette place Saint-Sauveur. À la suite de la démolition de cette tour en 1862, le campanile fut transféré en juillet 1869 sur le clocher de l’église, celle-ci ayant perdu son campanile lors du séisme de 1708. Très ouvragé, de forme sphéroïdale, riche en entrelacs serrés et compliqués, il est couronné d’un haut fleuron avec boule surmontée d’une croix; sa partie supérieure, vue de bas en haut, dessine une rosace sur le ciel.

On pénètre par un portail gothique dans une nef romane, revoûtée d’ogives au xviie siècle, qui a conservé son transept roman à berceaux transversaux dont la croisée est couronnée d’une coupole sur trompes. L’abside est couverte d’un cul-de-four nervé. On y trouve un riche mobilier, notamment des sièges en bois sculpté et des toiles du xviie et du xviiie siècles. En se retournant on ne peut manquer l’imposante tribune en bois polychrome et doré supportant un orgue très ancien....

Type d'activités

Cette information n'a pas été renseignée

Langues parlées

  • Français

Ouvertures

Ouverture

Tarifs

Accès libre.

Modes de paiement

Cette information n'a pas été renseignée