La colline du Mont d’or

Manosque

Description

Panorama sur la vieille ville en forme de poire et ses toits patinés, le ruban du canal bordé de cultures et vergers, parallèle à la Durance, vastes horizons s’étendant sur le Luberon, le pic de la Sainte-Victoire, la Sainte-Baume, le Haut-Var, le mont d’Aiguines surplombant les Gorges du Verdon, les premiers sommets des Alpes.
Symbole de Manosque, la tour du Mont d’Or est l’unique vestige d’un château édifié par Guillaume dit « le libérateur ». Il fit élever sur la colline du Mont d’Or un château dans le but d’en faire sa résidence d’hiver.
Au cours des siècles, le château est tombé à l’abandon et s’est abimé. Aujourd’hui, il ne reste plus que le pan de mur d’une tour du château.

Il y a toujours eu, depuis les Celtes et les Gaulois, un point de guet au sommet de cette colline.
Vers l’an 900, les Sarrasins attaquent la ville et les Manosquins quittent le bourg (centre historique actuel) pour s’installer dans 5 petits hameaux situés sur les hauteurs.
En 974, Guillaume, fils du Comte d’Arles, libère la Provence des Sarrasins. Le Comté de Provence est créé. Guillaume, dit « Le libérateur », fait ériger un château sur le Mont d’Or pour sa résidence d’hiver. Un véritable village fortifié s’installe donc sur le Mont d’Or.

Les habitants reviendront très progressivement peupler le bourg.
Jusqu’au début du XIXème siècle, la tour dont il reste encore les vestiges, avait ses quatre côtés.

Vers 1943, elle n’a plus que deux pans de mur. Pendant la guerre, les italiens auraient eu un des pans de mur pour se faire un abri.

Type d'activités

Cette information n'a pas été renseignée

Langues parlées

  • Français

Ouvertures

Du 01/01 au 31/12.

Tarifs

Gratuit.

Modes de paiement

Cette information n'a pas été renseignée