Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche

Patrimoine naturel

Entre Luberon et Verdon

Comme blottie au pied du Mont d’Or, la vieille ville de Manosque s’est construite au cœur d’une nature foisonnante et multiple. Les larges plaines cultivées s’écartent au passage de la paisible Durance. Son eau scintille sous le soleil de Provence, faisant miroiter les verts des vignes, chênes et oliviers, le blond des blés ou encore des maïs. Les « collines comme des vagues de mer paisible » que décrivait Jean Giono façonnent le paysage vallonné du pays manosquin et donnent vie à un riche patrimoine naturel à découvrir.

la durance

La Durance

Dernier affluent important de la rive gauche du Rhône, la Durance prend sa source au Montgenèvre, à 2 390 mètres d’altitude, près de Briançon. Elle suit ensuite un cours irrégulier de 324 km. Régulée par le barrage de Serre-Ponçon, ainsi qu’un canal industriel agricole de 85km, la Durance a transformé le paysage du pays manosquin.  Aujourd’hui, des lits de galets qui luisent et renvoient la lumière du soleil.

 

Les sentiers de Bellevue

Les sentiers de Bellevue sont deux boucles de 830 et 770 mètres (environ 20 minutes chacune) qui offrent un point de vue incontournable sur le massif du Luberon, le Plateau de Valensole, les Alpes et Manosque. Situé au sommet du col de la Mort d’Imbert, cet espace accessible à tous les publics, aménagé par l’Office National des Forêts est ponctué d’œuvres d’art et d’équipements (tables de pique – nique, bancs…). Une promenade idéale pour s’échapper un temps du tumulte de la ville, prendre un peu de hauteur et admirer le paysage.

Le sentier est labellisé Tourisme & Handicap.

La forêt de Pélicier

Créée par l’homme afin de protéger le sol de l’érosion vers 1905, la forêt de Pélicier s’étend sur 1040 hectares. Située à 5 kilomètres au nord de Manosque, sur la RD 5, la forêt de Pélicier est composée de pins noirs d’Autriche, de chênes pubescents, de chênes verts, de pins d’Alep, de pins sylvestres et de quelques cèdres. Ces arbres, plantés un à un, durant près de 40 ans, ont ainsi donné vie à cette forêt, aménagée par l’ONF. Cinq sentiers, courts et faciles d’accès, jalonnent cette forêt. Une agréable promenade à vivre en famille qui permet de découvrir une large variété de faune et flore locale ou non, ainsi que de nombreux parfums emblématiques de la Provence, comme le thym, le chèvrefeuille, le genêt…

les vannadesOLYMPUS DIGITAL CAMERAles vannades
<
>

Le plan d’eau des Vannades

Le plan d’eau des Vannades est un espace de 15 hectares situé à environ 5 kilomètres du centre-ville de Manosque. Véritable havre de paix et de fraîcheur il offre un réel dépaysement grâce à sa petite plage aménagée, son parcours de promenade et son environnement verdoyant. De nombreuses activités sportives et de loisirs sont disponibles : baignade surveillée, école de voile, base d’aviron, parcours santé de 1100m autour du lac… Aires de pique-nique, espace de restauration et mini-golf viennent parfaire cet espace très apprécié par les touristes comme par les habitants tout au long de l’année.

lac des vannades

Lac de pêche La Forestière

Avec le temps, les méandres de la Durance ont parfois laissé la place à des étangs qui font le régal de tous les pêcheurs, locaux comme de passage. Le lac de la Forestière fait partie de ces petits écrins de fraîcheur, devenu lieu de rendez-vous pour les amateurs de carpes, poissons blancs et carnassiers. Sa forme en cœur, vue d’avion, ses îles et berges ombragées, donnent au lieu un air calme et bucolique.

Propriété de la ville de Manosque, La Forestière est alimentée par la nappe alluviale et le ruisseau de La Forestière, via la surverse du plan d’eau des Vannades. Situé à 5 minutes de la sortie de l’autoroute A51, les 9 hectares de la Forestière, située sur un site de 23 hectares, ont l’avantage d’être immédiatement accessibles par la route. Un espace naturel idéal pour les promenades et parties de pêches seul, entre amis comme en famille.

 

 

Oraison

Lac des Buissonnades

À 5km du centre-ville d’Oraison, en direction de Valensole, entrez dans une aire de repos et de détente. Les lacs des Buissonnades s’intègrent dans un parc verdoyant où la diversité végétale est préservée. Dans ce cadre idyllique, vous pourrez profiter d’un lac de baignade, surveillé en juillet et août, ainsi que d’un lac de pêche et de réserve. Entre zones ombragées et ensoleillées, le parc propose des espaces de pique-nique, de jeux et de loisirs sportifs (aquagym, pédalos, paddles, planches à voile…). De mai à septembre, snack, bar et restaurant s’installent pour accueillir tous les visiteurs.

 

La Roche-Amère

Ne quittez pas Villeneuve sans avoir emprunté le sentier pentu qui vous guide jusqu’à la fameuse Roche-Amère. La promenade débute à 100m du village, au nord et conduit les promeneurs jusqu’au sommet de cet énorme rocher calcaire, visible de toutes parts, détaché de la montagne du Luberon par le passage de la rivière Le Largue.

La position stratégique de la Roche Amère lui a valu d’être toujours occupée, depuis les temps préhistoriques. Aujourd’hui, au sommet, il ne reste plus que les ruines du village médiéval de la Roque avec son donjon, sa chapelle restaurée, Notre-Dame de la Roque, et en contrebas trône l’exploitation d’une carrière. Depuis 2011, un sentier botanique a vu le jour. Le sentier conduisant vers la chapelle et le château est désormais parsemé d’indications permettant aux promeneurs d’observer plus d’une centaine d’espèces végétales ainsi que de nombreux insectes. Des étiquettes permettent également aux intéressés de connaître le nom des principales espèces présentes.