Aller au menu Aller au contenu

Les noms des rues des soldats

Oraison
Contact

Centre ville et périphérie
04700 Oraison
France


04 92 78 60 80 (Bureau d'Information Touristique Oraison)

Oraison est une des seules villes de France a avoir toutes ses rues du centre ville avec des noms de personnes décédées pendant les premières et deuxième guerres mondiales.

Oraison, une ville à la campagne, comptait 1700 habitants au début des années 1900, le 3 août 1914, l’Allemagne déclare la guerre à la France. Tous les hommes valides de 18 ans à 40 ans sont mobilisables et nombreux sont ceux, originaires du village et des villages aux alentours qui vont quitter leur foyer et leur famille pour aller défendre la Patrie. Ce qui devait être une simple formalité se transforma très vite en une effroyable tragédie et 63 soldats de la commune ne sont pas revenus de cette guerre.
Le 4 février 1921, le Maire Victor Gérard et ses conseillers décident de donner aux rues du village, les noms des soldats de la commune qui sont décédés à la guerre de 1914-1918. Le 3 juillet de la même année, la délibération est confirmée et il est fait commande des plaques de rues à une entreprise d’émaillerie de Villeurbanne. Oraison est la seule commune en France à avoir donner en 1921 à toutes les rues du village, le nom d’un de ses soldats. La personne citée sur une plaque de rue habitait dans cette même rue. C’est ainsi que la ville d’Oraison, une ville à la campagne, rend hommage à ses soldats.
Auparavant, il y avait très peu de noms de rues : c’était la Grande Rue puis la rue de la première traverse, puis la rue de la deuxième traverse, … où tout simplement on disait, « je vais dans la rue des Aillaud », la famille qui habitait dans cette rue.

Un livre, « Origine historique des rues d’Oraison », de Claude Sauve est paru à ce sujet. Ce livre est en vente à la librairie l'Arbousier et au Tabac presse Jondot à Oraison.

Vous pouvez découvrir les noms des rues lors de la visite guidée de la ville ou partir dans le vieux village pour découvrir ces rues.
La rue Elie Louis Julien se nommait la Grande Rue; la rue Charles Dol, la rue du Clos, ...

Lorsqu’on observe de prés les dénominations des plaques de rues, on s’aperçoit que les définitions du Larousse pour certaines d’entres elles ne coïncident pas à la situation oraisonnaise. Il est arrivé que la qualification d’origine d’une voie ait été modifiée par l’extension urbaine qu’elle a connue. On comprend aisément qu’un chemin soit devenu une rue où une avenue. Les dénominations actuelles ont dans leur grande majorité gardé leur toponyme d’origine. Exception faite de toutes les rues à qui la municipalité de GERARD Victor, maire de 1919 à 1941 a donné le nom d’un soldat du village mort à la guerre de 1914-1918. (Délibérations du 4 février et 3 juillet 1921). C’est une caractéristique très importante de la ville d’Oraison.

Informations

Type de patrimoine culturel

Site et monument historiques

Thèmes

Patrimoine historique, Mémorial, Quartier historique

Langues d'accueil

Langues parlées

Français

Accueil des animaux

Ouvertures

Toute l'année, tous les jours.
Accès libre.

Tarifs

Indication de tarif

Acces libre

Accès libre.