Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche

Recherche d'hébergements disponibles

Sainte-Tulle

« Ce village possède avec sa colline intacte, le plus bel instrument de bonheur du monde… », Jean Giono

Sainte-Tulle

Sur les pas de l’écrivain, vous pouvez encore aujourd’hui, retrouver la quiétude de Sainte-Tulle, cette ancienne cité gallo-romaine devenue au fil des années un grand village très étendu. En flânant au grès des ruelles, vous découvrirez des vestiges des différentes époques de l’histoire que ce charmant village a traversées : une magnifique fontaine à tête de lion datée de 1609, des lavoirs, des portes ou encore des chapelles médiévales. Vous serez même agréablement surpris de voir une école datant des années 1930 ! Mais le plus appréciable sera encore de promener dans le centre du village, en profitant de l’ombre des arbres centenaires ou des passages couverts, pour rejoindre la place trônant au cœur de la vieille ville. Un pittoresque kiosque à musique laisse imaginer les fêtes animées d’antan.

La crypte-chapelle de Sainte-Tulle se situe non loin du village, aux abords du ruisseau Chaffère. Cet édifice semi-rupestre, constitué de trois salles voutées en plein cintre, est l’un des rares exemples de crypte rurale de Provence. Au-dessus de la porte de l’église, une grande arcade supporte trois cloches de différentes tailles, dont l’une est datée de 1603. Dans la nef, neuf tableaux et quatre statues vous attendent parmi lesquels le buste reliquaire de Sainte-Tulle daté du 18e siècle et deux toiles de Maria Fidèle Patritti, célèbre peintre dans les Basses-Alpes au début du 19e siècle. Installée au cœur du Parc Naturel Régional du Luberon, Sainte-Tulle bénéficie de paysages multiples faits de plaines cultivées autour de la Durance et de collines plantées de pins et de chênes. Les adeptes de randonnées pédestres ou VTT trouveront ici un environnement privilégié.

Le saviez-vous ? Sainte-Tulle est traversée par une voie servant de communication entre les colonies romaines de Riez et d’Apt. Elle est connue sous le nom de « Tétéa », puis reçut le nom de Sainte-Tulle vers le XIème siècle, grâce à Tullia, fille de Saint-Eucher, riche sénateur qui vécut en cette cité vers 530 et fut ensuite Evêque de Lyon.

 

Découvrez les activités à Sainte-Tulle

Choisissez votre activité
ccc24ba9127b3fdd54390bfe54093fc5JJJ